Restez au courant des dernières actualités de l'UCM Namur.
Inscrivez-vous à notre newsletter

Devenir membre ?M'inscrire

Envie d’informations supplémentaires ?

Retour au site UCM.be

Nos espaces UCM sont accessibles pour les rendez-vous au Guichet d’entreprises et l’engagement d’un premier collaborateur.

Pour nos autres services, nos conseillers restent disponibles et joignables  par email et téléphoneEn savoir plus.

Avez-vous droit au droit passerelle en juinConsultez notre FAQ.

Nos espaces UCM sont accessibles pour les rendez-vous au Guichet d’entreprises et l’engagement d’un premier collaborateur.

Pour nos autres services, nos conseillers restent disponibles et joignables  par email et téléphoneEn savoir plus.

Avez-vous droit au droit passerelle en juinConsultez notre FAQ.

Devenir indépendant à titre principal, faut-il changer de statut ?

Votre client installé comme indépendant complémentaire développe son activité ?

Il doit alors changer de statut pour devenir indépendant à titre principal. 

Marie Denise Willemet d'Arlon

Marie-Denise Willemet - Ecofi Sprl

Ma cliente était indépendante complémentaire.
Quand elle a décidé de changer de statut, les experts UCM nous ont aidé à avoir une vue claire sur tous les impacts financiers.
Grâce à cela, elle a pu prendre sa décision en toute connaissance de cause.

Flèche blanche rond vert

   

Dans quel cas devenir indépendant à titre principal ?

 
   

S'il exerce une autre activité professionnelle, votre client peut conserver le statut d’indépendant complémentaire sans obligation de changer de statut. Et ce, même si son activité génère beaucoup de revenus ou qu’il y consacre l’équivalent d’un temps plein.

Par contre, s'il décide de renoncer à son emploi pour se consacrer pleinement à son activité, il doit changer de statut pour devenir indépendant à titre principal.

 

Flèche blanche rond vert

 

Changer de statut, est-ce le bon moment pour mon client ?

 
   

L'activité de votre client génère-t-elle suffisamment de revenus pour subvenir à l'entiereté de ses besoins ? En tant qu'expert comptable, vous êtes le mieux placé pour l'aider à répondre à cette question. Et pour évaluer le montant de cotisations sociales qu’il devra payer, vous pouvez faire appel avec lui aux experts UCM.

Par ailleurs, votre client doit tenir compte du fait que devenir indépendant à titre principal signifie changer de régime social : ses droits en matière de pension, soins de santé, allocations familiales ou incapacité de travail dépendront du régime des travailleurs indépendants.

 

#bonplan

Comment éviter les majorations de cotisation sociale pour mon client ?

Votre client installé comme indépendant complémentaire développe son activité ? Il souhaite se consacrer pleinement à son entreprise, sans exercer d’autre activité professionnelle ?

Il doit alors changer de statut pour devenir indépendant à titre principal.

Prévenez-le qu’il doit absolument avertir sa caisse d'assurances sociales dans les 15 jours ! Cette dernière, recalcule les cotisations sociales et lui évite donc des majorations.

Comment ? Un simple mail ou courrier suffit pour acter ce passage.

Prenez contact, vous ou votre client, avec la Caisse d’assurances sociales UCM (sans oublier de mentionner le numéro de dossier de votre client) : cas@ucm.be

 

 

 

 

Votre client a décidé de devenir indépendant à titre principal : c'est le signe d'un beau développement d'activités !

Prochaine étape ? Continuez à l'accompagner dans le bon sens s'il souhaite faire appel un aidant ou à son conjoint.

 

Prochaine étape